Le pouvoir thérapeutique des bols tibétains : gestion de la douleur, récupération post-opératoire et bien-être sonore

Le bol tibétain va bien au-delà d'une simple décoration. Des études scientifiques se penchent sur son intérêt pour la gestion de la douleur et la récupération post-opératoire. Cet instrument est un outil de bien-être complet, apaisant le stress et les moments de déprime avec ses sons et vibrations réconfortants.

Un bref aperçu historique

Les origines des bols tibétains sont peu documentées, mais la plupart des sources s'accordent sur leur origine mongole il y a plus de 5 000 ans. Les chamans mongols les auraient découverts et auraient reconnu les vibrations bénéfiques émises par ces bols. Par la suite, les bols auraient été introduits au Tibet et au Népal, où le processus de fabrication, les matériaux utilisés et les usages auraient été développés et améliorés. Ainsi, le bol tibétain le plus courant aujourd'hui serait issu de cette évolution.

Lire également : Comment se déroule le 3e pilier assurance ?

Par ailleurs, ce lien du site vous permettra d’en savoir davantage sur cet instrument particulier.

Les composants des bols tibétains

De nos jours, les bols sont généralement composés de 7 métaux associés aux astres : cuivre (70%) pour Vénus, étain (29%) pour Jupiter, fer pour Mars, mercure pour Mercure, argent pour la Lune, plomb pour Saturne, et or pour le Soleil. 

A lire aussi : Briançon : entre traditions et modernité

Certains bols ont une composition spéciale, comme les bols lunaires contenant plus d'argent et offrant un son cristallin distinct. Certains bols sont également liés aux notes de musique et aux chakras, ajoutant ainsi une dimension énergétique intéressante.

Les avantages des bols tibétains pour la santé

Les bols agissent en utilisant les ondes sonores atteignant le cerveau par le nerf auditif, apaisant l'esprit et favorisant un état méditatif. Une fois placés sur le corps, les vibrations se propagent à travers les tissus, réduisant les tensions musculaires, favorisant la détente et améliorant le sommeil. 

Ils équilibrent les émotions, renforcent la joie de vivre, améliorent la tolérance envers soi-même et les autres, et favorisent la concentration, la mémoire et le lâcher-prise. Les bols sont particulièrement adaptés pour gérer le stress à tous les niveaux.

Sélection du bon bol

Ne négligez pas cette étape essentielle, car le bol tibétain va au-delà de sa fonction décorative. Choisissez un bol avec des motifs symboliques qui vous parlent ou en fonction de sa composition et de son processus de fabrication. Privilégiez un bol antique chargé d'histoire, avec un son profond et durable. La taille n’aura pas d’importance, optez pour un bol avec une fréquence ou une note spécifique selon vos besoins. L'essentiel est de ressentir le bol, de le faire résonner et chanter. Vous pourriez être surpris de préférer un petit bol sans motifs au son aigu plutôt qu'un grand bol orné au son grave. Demandez des conseils, mais suivez votre intuition avant tout.

Les méthodes d'utilisation  du bol tibétain

Frappez délicatement le bol pour en apprécier le son. Utilisez une mailloche adaptée et recouverte de feutrine pour un son doux. Expérimentez les forces de frappe.

Pour le faire chanter, tenez le bol dans une main ouverte, frottez fermement le bord avec le maillet. Vous obtiendrez un son différent et ressentirez des vibrations.

Voici diverses utilisations du bol :

  • Ajoutez de l'eau pour observer la cymatique.
  • Utilisez-le en méditation pour une concentration accrue.
  • Purifiez pierres et graines en les plaçant dans le bol et le faisant sonner.
  • Pratiquez l'automassage avec le bol pour la détente.
  • Créez une ambiance calme lors des repas.