GPT-5 : Quand la prochaine version sera-t-elle lancée ?

Le monde de l'intelligence artificielle est en constante évolution, avec des avancées technologiques qui repoussent sans cesse les limites de ce domaine. Alors que ChatGPT et GPT-4 suscitent déjà beaucoup d'intérêt, les discussions se tournent déjà vers la prochaine version de l'IA : GPT-5. Cependant, OpenAI, la société à l'origine de ces avancées, ne semble pas pressée de passer à la vitesse supérieure.

GPT-5 : Un pas de plus vers l'intelligence artificielle de pointe

Alors que ChatGPT et sa version améliorée, GPT-4, ont déjà fait leurs preuves en matière de génération de texte, les attentes sont élevées pour la prochaine itération de l'IA. GPT-5 est censé être encore plus puissant et capable de réaliser des tâches complexes. Cependant, contrairement à ce que l'on pourrait penser, OpenAI n'a pas encore commencé le développement de GPT-5. Apprenez-en plus sur GPT-5 dans le lien du site

Toutefois, selon un tweet, GPT-5 sera le toute première Intelligence Artificielle Générale (AGI). La généralisation de l'intelligence artificielle aura un impact considérablement positif : 

  • en augmentant de manière significative la productivité des processus
  • en accélérant les tâches humaines 
  • en éliminant les travaux pénibles et monotones. 

L'IA sera capable de traiter différentes formes d'informations et de produire des résultats encore plus précis et rapides. De plus, GPT-5 pourra accomplir des tâches encore plus complexes avec efficacité.

Les déclarations de Sam Altman

Lors d'une interview avec l'Economic Times, Sam Altman, le PDG d'OpenAI, a clarifié la position de l'entreprise concernant GPT-5. Il a expliqué que bien qu'ils aient des idées pour cette future version, ils ne sont pas prêts à démarrer son développement. Altman a souligné que la société avait encore beaucoup de travail à faire avant de se lancer dans ce nouveau modèle. Cette approche prudente semble indiquer que OpenAI souhaite prendre le temps de bien préparer GPT-5 avant de le rendre disponible.

Des réponses aux inquiétudes

L'annonce de GPT-5 a suscité des inquiétudes parmi certains experts en intelligence artificielle, qui craignent les conséquences potentielles d'une IA de plus en plus avancée. En mars, une lettre signée par des personnalités influentes, dont Elon Musk et Steve Wozniak, appelait à un moratoire sur le développement d'IA plus puissantes que GPT-4. Sam Altman a répondu à cette lettre en soulignant l'importance d'une réflexion plus approfondie et de nuances techniques pour déterminer la nécessité d'une pause dans le développement de l'IA.

Une IA vers une régulation

La question de la régulation de l'intelligence artificielle est devenue primordiale compte tenu de ses implications éthiques et sociétales. Sam Altman a affirmé que la décision des règles éthiques applicables à l'IA ne devrait pas être laissée à OpenAI, mais plutôt être le fruit d'un processus consultatif impliquant diverses parties prenantes. OpenAI a déjà suggéré la création d'une organisation internationale similaire à l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA) pour superviser les développements de l'intelligence surhumaine.

Bien que l'idée d'une IA encore plus avancée telle que GPT-5 suscite de l'intérêt et des interrogations, il est rassurant de constater qu'OpenAI prend le temps de réfléchir aux implications éthiques et de s'engager dans un processus de régulation adéquat. Cette approche responsable est essentielle pour assurer un avenir équilibré et bénéfique de l'intelligence artificielle pour la société.